18/11/2009

We've got to move on now

Chers lecteurs, chers lectrices,

(Je ne suis pas sûre que le pluriel soit encore approprié, mais bon, passons)

Il y a un proverbe chinois qui dit : "On n'est jamais seul quand on est schizophrène".

Ce qui est faux : la schizophrénie n'est pas le nom scientifique du dédoublement de la personnalité. On parlera plutôt dans ce cas de "trouble de la personnalité multiple".

Tout ça pour te dire que je me suis récemment trouvé une amie imaginaire qui me ressemble beaucoup mais pas tout à fait, et que je la fais écrire ailleurs. Je ne dis pas que ce blogue-ci est définitivement fermé, mais je pense que cette Arlette Jeurkin est un peu plus bavarde que moi et qu'elle mettra son journal à jour un peu plus souvent.

Ok, c'est encore un peu en chantier, mais c'est comme à ma maison : on fait les transformations petit à petit.

Allez, je vous laisse, je vais contacter Justine Hénin pour voir si elle sait me donner des cours pour que j'apprenne à parler de moi à la troisième personne.

(Et je mets un clip d'Amanda Lear si je veux)

18/10/2009

Piou piou...

(Rheuh rheuh)

(Test, test, un deux, un deux...)

(Euh... J'y vais là? C'est bon?)

Alors, voualà, j'ai une annonce solennelle à faire :

(Rrrrrrrroulement de tambourrrrrrrr)

Mr Pioupiou est rentré chez lui ce lundi 12 octobre.

(Tatsam !)

Il est éclatant de santé, il approche tout doucement des 3 kg, et il est d'un calme à faire manger son chapeau au Dalaï Lama.

Nous sommes tellement heureux de pouvoir l'avoir à nos côtés 24h/24 (oui oui, même sur le coup de 3h30 du mat', quand il commence à faire savoir que bon, Pôpa, Manman, ne serait-il point temps que je mangeasse un peu, là ?)

Alors, si vous passez par ici, faites péter les commentaires pour nous dire que vous partagez notre joie, bande de vous tous !

11/09/2009

Il est là...

Je passe en vitesse pour vous le dire :

Notre petit loulou est né ce dimanche... avec près de 2 mois d'avance.

Je balance entre coups de blues (il est en couveuse, à l'hôpital, loin de moi, je peux pas le prendre dans mes bras, bouhou...) et euphorie ("Il est beauuuuuu ! Il est beauuuuu ! C'est le plus beau du monde !") Voire les 2 en même temps, genre "beûûûârhbouhouheuheuhuhuhihihigouzigouzi".

Quant à Ghislain, il est proche du burn out, entre les trajets à l'hôpital et le changement des châssis à la maison. (Oui oui, on peut dire qu'il a choisi le moment idéal pour débarquer, le petit loulou ;)

 

(Je ne vous promets pas un post sur les circonstances de la naissance - enfin, pas tout de suite, quoi. Ceci dit, rassurez-vous, on ne l'a pas appelé Mutien-Marie. Il paraît même que son prénom - pourtant pas rare et assez ancien - n'est même pas catho, c'est dire...)

26/08/2009

En direct du pays des Bisounours...

Je sais, ça fait longtemps que j'ai plus posté, c'est pô bien. Alors, on va aller vite :

  1. Je vais bien ;

  2. C'est un ptit couillu garçon ;

  3. Il va bien aussi ;

  4. La preuve, il arrête pas de danser la capoeira au creux de mon bidou ;

  5. Pour le prénom, on hésite encore, alors tu comprends qu'on ne peut pas encore te dire ce qu'on a choisi, hein. Logique. Si tu veux, tu peux nous aider en votant dans le bloguite (voir colonne de gauche).

Si, avec ce genre de sondage à la hon, il me reste encore des lecteurs, je bouffe mes Cons-versent – de toutes façons, dans pas longtemps, je pourrai plus les lacer, alors...


Allez, j'essaie de retaper un poste décent et on en reparle...

29/05/2009

Le docteur G. répond à vos questions

Cher internauteur, si tu te retrouves ici en ce jour sur mon blogue, c'est probablement pour une des deux raisons suivantes :

  • Tu as tapé dans Gogueûle un truc inepte du genre « pétanque butchery » (étonnamment, je n'apparais QUE 3e pour cette recherche, ce qui est bien mais peut mieux faire) ;

  • Tu es un de mes (rares) fidèles lecteurs, et tu viens ici prendre des nouvelles du polichinelle qui grandit à l'ombre de mon tiroir.

Dans le premier cas, je vais te renvoyer à mon pôpa, qui s'y connaît dans les deux domaines (pétanque ET butchery, et il parle l'anglais en plus, que demande le peuple?)

Dans le deuxième cas, je vais un peu clarifier certains points à propos de la grossesse, cette mêêêrveilleuse période de la vie où tout le monde t'aime et te félicite (sauf un de tes dirlos qui est handicapé émotif notoire, mais bon, who gives a fuck).


  1. La grossesse a-t-elle des impacts bénéfiques sur l'entourage ?

Oui. Mais pas que. Entre ma manman qui n'a pas besoin de ça pour se tracasser (déjà que Bunï – ma ptite soeur de 18 ans, je précise pour les nouveaux – Bunï, donc, s'est fait faire un piercing à la langue, hein, je suis vachement déçue, Wini, en plus elle commence à travailler, que vont dire les gens ?), Grand-papa n°1 (84 ans) qui a commencé à pleurer à l'annonce de la nouvelle par Manman, Grand-papa n°2 (81 ans) qui s'est indigné à l'annonce de la nouvelle par Pôpa (jusqu'à ce qu'il réalise que ce n'était pas Bunï qui était concernée mais bien moi), votre serviteuse elle-même qui a pleuré toutes les larmes de son corps le jour de l'échographie (le soir seulement, parce que l'après-midi on était allé voir OSS 117, et bon, il est pas aussi bien que le premier, mais de là à pleurer, hein)... Bon, tu l'as compris, la grossesse est prétexte à une effusion d'émotions de natures et d'expressions diverses. Et on n'est pas sortis de l'auberge.


  1. La grossesse fait-elle vomir ?

Bonne nouvelle : NON. Enfin, pas moi. (Nananère.)


  1. La grossesse n'a-t-elle vraiment aucune incidence sur le système digestif ?

Bah si. Moi je suis régulièrement constipée, mais quand je mange des chips aux fibres ça va mieux.


  1. La grossesse donne-t-elle des beaux cheveux ?

Peut-être. Perso j'ai toujours des fouches, mais bon, je suis plus étée à la coiffeuse depuis novembre, aussi. Par contre, SCOOP : la grossesse donne des poils. En effet, pour accueillir en douceur le bébé, qui est une petite chose fragile, le ventre se couvre d'un fin duvet afin que l'enfant ne soit pas irrité par la peau nue (il faut savoir que, quand le système a été mis au point, le lait L'Auréol au sébum de yak qui rend ta peau si douce n'était pas encore disponible sur le marché).

Par contre, il faudra qu'on m'explique pourquoi j'ai un duvet deux fois plus épais dans le bas de mon dos, vu que je compte pas y déposer mon bébé mais alors là pas du tout, et pourquoi j'ai la fouf' qui ressemble à la coiffure des Jackson Five alors que dans quelques mois on va raser tout ça pour l'épisiotomie.

Du coup, je crois que, dans pas longtemps, grobidou aidant, je vais ressembler à ça :

Je vous laisse, je vais aller m'acheter une salopette.

11/05/2009

I'm baque...

Non non.

Je suis pas mourue.

Y'a juste des choses qui se passent dans ma vie à moi :

1) J'ai un frelon dans le module. (Excusez-moi pour la formulation, mais j'en ai un peu marre de dire à tout le monde « J'attends un heureux événement » - ce qui est plus élégant mais quand même un peu neuneu.)

2) Ghislain n'a plus de boulot. (T'tracasse, c'est pas aussi grave que ça en a l'air.)

Voilà, internauteur chéri, j'espère que tu es rassuré.

En attendant un post plus disert, je te laisse avec une jeune fille très fréquentable :

19/03/2009

Le jeu des 7 erreurs, le retour

J'aime pas Damien Saez.

Mais si, Damien Saez, le porte-parole de la Jeunesse France©. Le seul chanteur français plus casse-bonbons que Cali et Mano Solo réunis – si, ça existe, va donc voir par là si tu ne me crois pas : il y en a pour 9 minutes de Saez-poète-écorché-vif®, avec en bonus 30 secondes d'intro et 30 autres d'outro par Nagui. Du pur bonheur, donc. (Attention: le port d'un cilice est recommandé pour profiter au maximum de l'expérience.)

Pourtant, il s'était un peu calmé sur son dernier sinngueûle :


("Je vais comme une flamme sous la neige brûlante"... Rien que ça, ça me donne envie d'une analyse à la Raph-de-Bon-Pour-ton-Poil. Raph, si tu m'entends...)

...

...

(Cogite, cogite)

...

(Révélation soudaine)

Mais bon sang, mais c'est bien sûr !

Et si c'était celui-ci la véritable influence de Damien Saez?


Et sinon?

Sinon, Bertrand Cantat nous manque, non?