24/02/2008

Winipedia: Hard-Fi

 

Ca fait longtemps que j'y pense, alors, allez, zou, un ptit poste sur mon boys band favori du moment.

Pour ceux qui ne connaissent pas, Hard-Fi, c'est essentiellement Richard Archer. Aaaah. Richard. A peine j'y pense que le frissonnomètre coule une bielle (comme on dit dans L'histoire de la musique en BD). Tiens, vise un peu la bête:

archer

Alors? Pas mal, pas mal du tout, nesspas? Moi, c'est simple, dès que je le vois, j'entonne dans ma tête: « Il a les yeux revolver, il a le regard qui tue, il a tiré la première, m'a touchée c'est foutu... » Sauf que c'est pas des yeux simplement revolver qu'il a, c'est carrément le regard Smith & Wesson .44 Magnum – oui, oui, « Go ahead, mec, my day », c'est ça. Rhaaah. Des sels, vite, je ne me sens pas bien.

Mais Richard n'a pas que des yeux, il a un cerveau, aussi; dans Hard-Fi, c'est lui qui fait les paroles ET la musique (et peut-être même le ménage ET la cuisine aussi, mais mes sources sont plutôt muettes à ce sujet). Sans compter que Richard, c'est aussi le plus grrrrand admirateur des Clash encore en vie. D'ailleurs son ambition c'est d'être les 3 Clash à la fois: Joe Strummer (charisme), Mick Jones (neurones) et Paul Simonon (belle gueule). (Celui qui me dit : « Et Topper Headon, t'en fais quoi? », je lui réponds: « Commence pas, hein, toi, Topper, il est arrivé après, de toutes façons, et si c'est pour me causer comme ça tu peux aller voir là-bas si j'y suis. »)

Quand il sort en boîte, Richard a trois potes pour lui garder son sac, à savoir:

  • un guitariste (Ross Phillips), que même quand il ferme la bouche sur les photos on dirait qu'elle est ouverte, c'est pas possible;

  • un batteur (Steve Kemp), qu'on dirait directement sorti de la section boulangerie de l'IPES de Betterave-City (c'est tout de même mieux que le batteur des Arctic Monkeys qui, lui, a l'air de venir de la section boucherie);

  • un bassiste (Kai Stephens) qui a plus fait que n'importe qui pour la promotion dans les masses populaires du port de la chemise x-tra skinny fit fermée jusqu'au dernier bouton.

 hard-fi

(De gauche à droite: Richard - rhaaaa -, Kai, Ross et Steve.) 

D'accord, c'est vrai, pris un par un ils ne sont pas si moches que ça; mais bon, que veux-tu, quand on est pote avec une bombe, on s'expose à des dommages collatéraux. (Thierry Lhermitte l'avait bien compris, c'est pour ça qu'il a commencé sa carrière entre Christian Clavier et Michel Blanc, et pas entre Matthew Fox et Josh Holloway.) Au début, d'ailleurs, sur les photos, on ne voyait que Richard, les autres étaient là aussi mais dans l'ombre; heureusement, contrairement à Gwen Stefani et No Doubt, ils n'ont pas (encore?) fait un clip de cette affaire.

Maismaismais tout cela nous fait oublier que ces garçons font aussi de la musique! Et là aussi, il y a des choses à dire. Mais ce sera pour demain.


17:23 Écrit par Wini dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : pop, hard-fi |  Facebook |

Commentaires

Hard Fi Je kiff a mor se groupe!!! C 1 truc de fou surtou le bassiste (Kai Stephens) il é tro bo !!!! Sinon, tous les autres membres sont géniaux, et la musique ossi

Écrit par : Tite cahuette | 14/03/2008

Bah oui, bassiste dans Hard-Fi, c'est achtement plus glamour que son ancien job, à Kai (il était dératiseur, y paraît...)
J'y reviendrai de toutes façons.

Écrit par : Wini | 15/03/2008

Les commentaires sont fermés.