18/03/2008

Frap'parade, théma « Move your body »

 

« Ma petite Wini, il faudrait que tu fasses un peu d'exercice », m'a dit le docteur. Bon. C'est pas gagné, je n'ai plus fait de gym depuis mes 4 ans, âge auquel je ne manquais sous aucun prétexte Davina et Véronique le dimanche matin (rassurez-vous, grâce à ma thérapie, je n'en garde plus aucune séquelle mentale, merci).

Alors bon, en attendant d'oser enfin prendre un abonnement pour 10 séances de cardiotraining au club de fitness du coin, voici mon petit frap'parade perso des meilleures chansons pour se secouer le popotin.

Allez Gisèle, remuez-moi ces jambes!


Numéro five: MOLOKO, The Time Is Now (chais plus sur quel album, moi j'ai ça sur leur compile, Catalogue)

molokoA vrai dire, « Sing It Back » des mêmes auteurs est un peu plus remuant, mais je trouve que la performance de Roisin Murphy sur « The Time Is Now », tout en sexitude contenue, est particulièrement remarquable.


Numéro vier: !!!, Pardon My Freedom (sur Louden Up Now)

loudenComplètement malade. Voire pervers. Je crois que le chanteur ne fait rien qu'à dire des gros mots pendant cinq minutes. Ca fait deux minutes de trop, mais nom di djoss' que les trois premières sont bonnes.


Nummer trois: VIVE LA FETE, Aventures fictives (sur Jour de Chance)

vive la feteEls Pynoo et Danny Mommens sont probablement le couple le plus glamour de Flandre, où certains ne doivent pas trop les aimer puisqu'ils chantent dans la langue de Molière. Des paroles légèrement moins barrées que celles d'Arno (J'ai vu le démon à Ostende / Il fait le tour du monde - watte????? ), une base électro-rock de bon aloi, l'accent exotique d'Els, l'absence de l'accent flamoutch tendance boerenbond de Danny, tout concourt à en faire d'« Aventures fictives » une véritable bombe (à l'image de la chanteuse, d'ailleurs, qui est la preuve vivante que le rock, ça conserve).


Number zwei: MODESELEKTOR feat. TTC, Dancingbox (sur Hello Mom!)

modeselkCa s'annonçait mal, pourtant. Les Modeselektor sont allemands, et l'Allemagne, c'est le pays de la fête de la bière à Munich, de la saucisse de Francfort, de la choucroute et de Modern Talking (essaie de regarder une fois la ZDF, tu verras que je ne mens pas). Les TTC sont français, et généralement odieux (exemple de leur poésie: « Laisse-moi te f*o*u*r*r*e*r le d*e*r*r*i*è*r*e comme un ravioli » – on comprend mieux un truc comme Yelle après ça).

Et pourtant, les deux ensemble, ça dépote grave, les gars. Faut dire que les Modeselektor saucissonnent les paroles des trois affreux Parisiens de manière à ce qu'on n'en comprenne plus que le quart. (Là, j'applaudis des deux mains, et je promets de ne plus rigoler la prochaine fois que j'entendrai les mots « german electro »).


Numéro one! THE RAPTURE, Whoo! AlrightYeah... Uh Huh (sur Pieces of the People We Love)

raptureC'est simple, je n'ai plus remué comme ça depuis la crise d'épilepsie que j'avais faite lors de cette fameuse soirée rhétos, en 1997.

Et, vous savez quoi? Le comble, c'est qu'ils chantent...

...People don't dance no more / They just stand there like this / They cross their arms and stare you down / And drink and moan and diss...

.................................................................................................. 

Si vous avez d'autres suggestions pour me faire perdre mes kilos en trop, elles sont les bienvenues...

[EDIT: je me suis fait un petit playeur pour que tout le monde en profite. Malheureusement, le morceau disponible sur Dix-heures sous le nom "Pardon my freedom" n'est pas "Pardon my freedom", mais "Dear Can"... Donc je ne l'ai pas mis. J'aime bien un peu d'exactitude de temps en temps.]

 

free music

12:46 Écrit par Wini dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : move your body, electro, rock, disco |  Facebook |

Commentaires

Comme ça à brule pour point j'ai envie de te dire :
Mardy Bum : Arctic Monkeys
Bam Bam Jam : ESG
Summer Holiday : The Jessica Fletcher's
Drunk or Stoned : Wraygunn
Australia : The Shins

Et tant d'autres auxquels je ne pense pas

http://bernieledit.hautetfort.com/archive/2007/07/09/bernie-et-davina-typologie-de-la-gonflette.html#comments

Tiens ça va te donner envie

Écrit par : Bernie | 19/03/2008

Ah oué, Wraygunn, ce serait bien si la Castafiore derrière voulait bien un peu la fermer... Pasque là, la fille, elle me refroidit pas mal, alors que tout le reste est bien.

Écrit par : Wini | 21/03/2008

Les commentaires sont fermés.