19/03/2008

Va te faire foot

 

Qu'est-ce qui se passe avec mon Ddou? Je sais bien que hier, je suis rentrée plus tard que prévu, mais est-ce une raison suffisante pour se planter devant le match Standard / je sais même plus contre qui?

Le pire, c'est que ce n'est pas la première fois que ça lui arrive. J'en viens de plus en plus à penser qu'en nous abonnant à Belgacon Tivi, c'est le Malin que nous avons fait rentrer dans notre demeure. Ô Christ, prends pitié de mon âme, je ne suis qu'une pauvre pécheresse, je sais que vis dans la luxure et le stupre et que ce n'est pas bien (je vis avec un mec sans être mariée, quoi), mais dis seulement une parole et je serai guérie.

Bon, cela dit, faut relativiser, Ddou n'en est pas encore à zieuter le match avec une bande de potes en buvant canette de Jupiler sur canette de Jupiler et en gueulant « Allez les Rouches! » Je sais bien que si je rentrais plus tôt on pourrait regarder ensemble un épisode de Twin Peaks (avec Kyle Mac Lachlan, yum yum). Mais j'y peux rien, le mardi je travaille à Betterave-City, j'en profite pour aller dire bonjour à ma Manman, qui est à peu près la seule personne sur cette terre avec qui je peux discuter sérieusement de pédagogie et de vie communale betteravienne, et là, elle avait justement plein de trucs à me dire.

Bon, avant de partir, laisse-moi dormir tout contre toi... Euh, non, désolée, c'est pas ça, on efface, d'accord? (Viuviuviuviuviu)

Avant de partir, donc, une petite blague.

C'est la rentrée à l'Athénée de Sclessin. Le prof de gym, en training rouge et blanc et écharpe assortie (et dont les mains sentent déjà le déodorant) s'avance près d'une classe de première année et leur lance:

  • Bonjour, moi, c'est Monsieur Mégot, je suis prof de gym, je vais être votre titulaire pendant toute l'année, et, comme vous pouvez le voir, je suis supporter du Standard. Alors, on va vite voir si vous avez compris. Par exemple, toi, mi p'tit fi, est-ce que t'es supporter du Standard?
  • Euh, ouais ouais, m'sieur, bien sûr!
  • Et toi, m'fi?
  • Euh, oui, m'sieur, chuis supporter du Standard!

Alors le prof s'avance près du petit Kévin...

  • Et toi, m'fi, t'es supporter du Standard?
  • Ben non m'sieur...
  • Ben, comment ça non? J'peux savoir pourquoi?
  • Ben dans ma famille, on est supporter d'Anderlecht, mon papa est supporter d'Anderlecht, ma maman est supporter d'Anderlecht, mon grand frère est supporter d'Anderlecht, alors, je suis supporter d'Anderlecht...
  • Pfff, m'enfin, c'est n'importe quoi ça! Une supposition, si ton père était un alcoolique, ta mère une p*te et ton grand frère dealer, qu'est-ce que tu serais, toi?
  • Ben je serais supporter du Standard...

Commentaires

Le match c'était Standart-La Gantoise et ça c'est terminé avec deux buts partout... merci la DH!
Coucou Wini, ça va bien toi?
Je tenais à te dire que j'aime beaucoup tes chroniques toujours aussi variées. Après je me suis "un peu" spécialisé dans la musique, mais ça me fait beaucoup pensé à ce que je faisais il y a un an. Un énorme fourre-tout!
Ne t'arrêtes surtout pas, bonne continuation!
Thomas

Écrit par : ToX | 19/03/2008

Le malheur, c'est que le match était donné sur ClubRTL aussi. Donc même sans Belgaschtroumpf, c'était cuit... (et comme le Standard n'a pas gagné, je n'ai même pas pu faire de blagounette à mon collègue flamand qui me traite de "Luikse Wafel"). Pfff, vivement les vacances...

Écrit par : Françoise | 19/03/2008

Il faut dealé. Moi j'ai dealé plus belle la vie contre le foot.
Mouarf, !ça me rappelle que j'ai eu un sosie de Mr Mégot comme prof de sport. Il traînait au bar de la poste avant les cours. Du coup, on faisait ce qu'on voulait en courss. Surtout les cons.

Écrit par : Bernie | 19/03/2008

@Tox: Oh, des fleurs!!! C'est pour moi??? Merciiii ^^
@Françoise: Je pense que mon cher et tendre était sur Club ReTeLe aussi. Quant à la blague, il faudra que je l'essaie un jour sur un de mes collègues que je sais fan des Rouches... (C'est mignon Luikse Wafel, c'est toujours mieux que Boulette sauce lapin en tous cas :)
@Bernie: Je me souviens du prof de gym des garçons en rhéto (terminale, quoi), jamais le dernier pour lever le coude, et qui nous appris "Le pou et l'araignée" lors d'un retour d'excursion... Fins prêts qu'on était pour nos études supérieures, je te le dis.

Écrit par : Wini | 20/03/2008

Les commentaires sont fermés.