01/04/2008

Années septante-dix, le retour: Van Halen de chacal

Et wi chers télépescateurs, voualà encore une grandiose vis des hauts datant de la sublime décennie 80. Ben oui, comme je suis en congé, je n'ai que ça à fout' (c'est pas vrai, je devrais être en train de passer l'aspirateur, rapport à ce que ma chambre ressemble pour le moment à une authentique bergerie cévenolle). Alors, vous en voulez encore de la vis des hauts traumatisante? Nan? Vous n'en voulez plus? Bah vous n'avez qu'à voir par là, vous reviendrez quand vous aurez appris ce texte par coeur, ça vous fera les pieds.

Bon, maintenant, rrrrrrrrrrrrrrrrr (ceci est un roulement de tambour, aimablement fourni par Ghislain qui a pratiqué la batterie pendant son adolescence), voici la vis des hauts qui fait le tri entre les hommes et les petits garçons, comme disent nos amis anglophones.

Réflexions:

  1. Ray Davies doit se retourner dans sa tombe.

  2. Dave Davies aussi.

  3. (Comment ça ils sont pas morts?)

  4. Bravo David Lee Roth, voualà un type qui n'a pas mal aux lombaires.

  5. Bravo David Lee Roth, voualà un dur, un vrai, un poilu, que Tonton Tapis et Saint Maclou, à côté, ils peuvent retrourner dans la cour de récré pour aller jouer aux flippos. Rhah quelle toison les amis, du haut de sa mâlitude triomphante David méprise les joies de la cire et de l'épilateur électrique, ce qui, comme chacun(e) sait, est la marque de fabrique des vrais mecs qui en ont.

  6. Conclusion provisoire: oh, David, you are such a slut.

  7. Comment ça se fait que tant d'ados cherchent à jouer de la guitare comme cette tronche de cake d'Eddie Van Halen? En tous cas, c'est pas pour emballer les nanas. Sinon ils apprendraient du Raphaël, non? J'en ai déjà rencontré, des vanhalenophiles purs et durs, ils passent leur temps à astiquer leur manche à travailler leur tapping; leur guitare c'est leur femme, et si tu leur demandes ce que c'est une fille, ils savent pas ce que c'est (ou alors ils te répondent que c'est comme une Kramer mais avec des seins).

  8. Quelqu'un a le nom du bassiste? Son futal déchire sa mère, mate un peu comme ça lui fait des fesses d'enfer. C'est beau, on aurait presque envie d'y parquer son vélo. Attation ce truc-là c'est du genre sur mesure cousu à même la peau, le type il a pas intérêt à faire un mouvement de trop ou à croiser Scarlett Johannson, sinon les coutures pètent – ce qui est bien sûr un peu triste, mais que veux-tu, si on pouvait devenir roque starre en s'habillant chez Brice, ça se saurait, non?

  9. Le type à la batterie, c'est le frère à Eddie ou je me trompe?

animal

Si toi aussi, tu souhaites te mettre à la batterie, pense d'abord à t'acheter un rasoir électrique

18:26 Écrit par Wini dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : van halen, cover, the kinks, delires |  Facebook |

Commentaires

Qu'est ce que c'est érotique... Ce déhanché là, même Christina Spears elle ne l'a pas.
Un jour en soirée j'ai vu un mec avec un t-shirt de Kiss, je lui ai dit que c'était courageux de porter un truc comme ça en 2004. Il m'a pis un pain dans la gueule.

Quand j'étais petit je chantais : "Laver les gamelles".

Écrit par : Bernie | 02/04/2008

1) Les enfants, n'essayez pas de reproduire le déhanché de David à la maison, sous peine de vous retrouver avec un tour de reins.
2) J'ai connu un gars qui, à un moment de sa vie, s'est baladé avec un t-shirt Kiss. Je crois qu'en fait, ces mecs ont essayé des trucs tellement durs (Sepultura, e.g.) qu'ils en sont réduits à écouter Kiss pour se procurer encore quelques sensations. Mieux vaut les laisser dans leur trip. Avec l'âge, ça passe. Ou pas.
3) Rhan, t'aurais pas dû me le dire, je peux plus écouter la version des Kinks sans y penser, maintenant. Pas merci.

Écrit par : Wini | 04/04/2008

Les commentaires sont fermés.