08/04/2008

Miscellanées

   En rotation lourde dans mon lecteur cédé...

free music

  1. The Von Bondies, « Pale Bride »

Respect à Jason Stollsteimer, qui mérite d'être connu pour autre chose que pour s'être fait péter la jeule par Jack White. Alors que Jack s'embourbe dans les trompettes mariarchi et le marimba, Jason continue à faire de la musique avec des cordophones et des membranophones branchés sur des amplificateurs qui vont fort. Et puis, aucune chance d'entendre un jour « Pale Bride » entonné par un supporter de foot. Rien que pour ça, je t'aime, Jason.

  1. The Germans, « Bones »

Rien d'exceptionnel, rien qu'un truc de type slow, entendu, réentendu, usé jusqu'à la corde... Je comprends même pas les paroles... Et pourtant, depuis le concert des Kills, can't get it off of my head (comme le chantait il y a quelques années une certaine polly pocket australienne) .

En bonus, « Waiting for the band », nettement plus représentatif du style du groupe. Tu peux y aller, c'est de la bonne came.

  1. Stereo Total, « Complex mit dem Se*x »

Avertissement: une simple écoute de ce titre peut vous amener à le siffloter tout haut n'importe quand, n'importe où, même sur le parking du Brico. On ne rigole pas, ça m'est arrivé pas plus tard que vendredi. Heureusement, même si la pop de Stereo Total possède un côté Miss Bricola qui n'échappera à personne, aucun vrai bricoleur digne de ce nom ne connaît ou ne comprend les paroles de « Complex mit dem Se*x ». Heureusement, sinon j'aurais eu l'air fin.

En bonus: « Lolita fantôme », une petite merveille, et je prends ma petite balance et mes petits contrepoids pour peser mes mots.

  1. Hard-Fi, « Toxic »

Ou « Richard mixe Brittné et Vince Taylor sauce Clash ». Le premier peine-à-jou*ir qui me dit que Richard peine à arriver à la cheville de son modèle Joe Strummer, je lui tire la jeule jusqu'à ce qu'il me tombe un oeil (même si je ne peux pas vraiment lui donner tort). Moi je dis que Richard écrase d'un coup de Converse la pénible version de Jules « Manoeuvre m'aime bien pasque je suis un brelandeur » de la Nouvelle Star (oué, j'ai regardé la dernière fois, toi pas peut-être).

Les commentaires sont fermés.