11/06/2008

Magnéto, Serj. RATM, la suite

 

Bon, replongeons lundi passé...

Le temps d'aller chercher Ghislain, son jeune collègue guitariste (oui oui, celui qui lit mon blogue à la place de mettre de l'ordre dans le rayon pop) et le camarade bassiste d'icelui, et hop, en route vers Anvers.

Enfin, si on sort des embouteillages.

Heureusement, Ghislain n'a pas le permis. Je dis heureusement, car cela lui permet de tenir la carte et de m'indiquer le chemin SANS SE TROMPER. Quoique, à la réflexion, je le trouverais bien toute seule, il suffit de suivre les bouchons.

Vous l'avez deviné, il y a énormément de monde pour aller voir les Rage. Il faut dire que le Sportpaleis, c'est grand... La faune n'est pas très diversifiée, ceci dit. Des jeunes et des moins jeunes, mais beaucoup de pantashorts kakis, de t-shirts à la gloire de groupes de métal divers, d'ABL, de dreadlocks (mais aussi de crânes rasés), de boucs et de tatouages genre « Born to kick your ass ».

On largue le ptit collègue à Ghislain et on essaie (en vain) de trouver Fantine, la soeur de Gaëtane... Quant à Gaëtane elle-même, elle est paumée dans le centre d'Anvers. Bah, si elle se retrouve au zoo, elle n'aura qu'à aller voir les gorilles, ça changera pas tellement d'ici.

Ouf! Nous trouvons Fantine et ses potes... On lui rembourse les places et on les attend pas pour aller s'installer (ce qu'on est salauds quand même). Youpi, on a une place dans les gradins. Donc, on va pas se faire écraser-étouffer par une bande de métalleux sous testostérone, c'est chouette; n'empêche que ça sent quand même le vestiaire.

Avec ça, on a loupé le rappeur qui faisait la première partie, c'est ballot. Par contre, on arrive juste à temps pour rattraper la deuxième première partie, à savoir Serj Tankian, chanteur de System of a Down et cofondateur avec Tom Morello d'Axis of Justice.

Ben je vais vous dire, les aminches, Serj Tankian, c'est pas ma came. Je connais pas System of a Down (pourtant Buni adore), mais ici, on a une espèce de métal mélodique – un concept encore plus insaisissable que celui du peigne pour chauve – servi par des requins de podium. Ghislain et moi, installés dans notre fauteuil en plastique massif, on a l'impression de regarder la télé. Serj se la joue Monsieur Loyal, avec son petit haut-de-forme et son vibrato de la mort. Ca sonne théâtral, clinquant et artificiel. Attation, je n'ai rien contre l'artificialité quand elle est assumée, mais ici, on n'a clairement pas affaire à un grand showman à la Marilyn Manson, et donc on a un peu l'impression d'être le cul entre deux chaises (pourtant on est bien assis sur notre petit siège, cf. plus haut). Au final, tout ça sonne terriblement amerloque, même si Serj revendique des origines arméniennes. Allez, Serj, mets-toi au duduk, qu'on rigole un peu.

Bref, on s'emmerde, et visiblement on est pas les seuls, parce que, vu des gradins, ça chaloupe mollo dans le parterre.

Mais, surprise!, Serj conclut son show en lançant un cri de guerre tout à fait inattendu, mais d'une clairvoyance totale au vu de la suite des événements:

« PIERRE CARETTE EST INNOCENT !!!! »

Nan, je rigole. Il crie: « Fuck the Bush administration », qu'est-ce que tu crois.

(Ha ha ha, je t'ai eu, hein.)

Bon, tout de suite la suite, promis. Portez-vous bien, et hasta la revolucion siempre, ce genre de choses...

Commentaires

Vite la suite qu'on rigole encore!! Sportpaleis, c'est un peu le temple d'où, jadis, JC chassât les marchands... Ils sont revenus depuis, non ?
Et puis dans le genre démesure! Tu parles d'embouteillage, la dernière fois que j'y suis allé, ils continuaient dedans également! Full people!

Écrit par : Valentin | 11/06/2008

System Of A Down, j'ai jamais rien compris à ce groupe.A part une chanson qui s'appelait Sugar, que j'ai bien aimé. Vite, vite, la suite...

Écrit par : Bernie | 13/06/2008

J'arrive pour la suite... Tout vient à point gnagnagna, ce genre de choses...

Écrit par : Wini | 16/06/2008

Les commentaires sont fermés.